« La parole échappée s’envole sans retour »

Encore quelques conseils (si toutefois vous en avez besoin), et je finis.

Pesez longtemps ce que vous allez dire d’un autre, et sachez à qui vous le dites.

Fuyez le curieux, car il est naturellement bavard : des oreilles toujours ouvertes retiennent difficilement ce qu’on leur a confié, et le mot une fois lâché n’a plus d’ailes pour revenir.

[« et semel emissum volat irrevocabile verbum »]

Horace (Quintus Horatius Flaccus) – Épîtres, XVIII (c. 20-18 av. J.-C.)

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s