« Rien n’est suffisant pour celui qui pense que le suffisant est peu »

Rien n’est suffisant pour celui qui pense que le suffisant est peu.

Épicure (342-270 av. J.-C.) – Sentences vaticanes, 68