« Persévérez, et tenez-vous toujours ferme à l’heure présente »

[…] je me débarrassais peu à peu de mes théories idéales, et j’estimais tous les jours davantage l’heure présente.

« Ce serait malheureux s’il en était autrement, dit Goethe. Persévérez, et tenez-vous toujours ferme à l’heure présente. Chaque moment, chaque seconde est d’une valeur infinie, car elle est le représentant d’une éternité toute entière. »

Johann Wolfgang von GoetheConversations (1823)

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s