« L’éducation est l’art de faire passer le conscient dans l’inconscient »

[…] toute l’éducation est l’art de faire passer le conscient dans l’inconscient, à quoi l’on arrive par la création de réflexes qu’engendre la répétition d’associations où, le plus souvent, la mémoire ne joue qu’un bien faible rôle.

Un éducateur intelligent sait créer les réflexes utiles et annihiler ceux qui sont dangereux ou inutiles. Tout l’enseignement est ainsi dominé par quelques notions psychologiques très simples. Si on les comprend, elles servent de phare directeur dans les circonstances les plus difficiles.

[…] Quelle que soit la connaissance à acquérir : parler une langue, monter à bicyclette ou à cheval, jouer du piano, peindre, apprendre une science ou un art, le mécanisme est toujours le même. […] La formation de la morale elle-même — on pourrait dire surtout — n’échappe pas à cette loi.

La morale n’est sérieusement constituée que quand elle est devenue inconsciente. Alors seulement elle peut servir de guide dans la vie. Ce n’est pas la raison, quoi qu’on puisse penser, qui remplirait un tel rôle. Les enseignements des livres encore moins.

La psychologie moderne a montré que le rôle de l’inconscient dans la vie de chaque jour est immensément supérieur au rôle du raisonnement conscient.

[…] Dans certaines limites, nous pouvons former notre inconscient, mais une fois formé, il est maître à son tour et nous dirige.

Gustave Le BonPsychologie de l’éducation (1910)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s