« C’est une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble »

Dire et faire sont deux choses différentes : il faut considérer d’un côté le sermon, de l’autre le prêcheur. […] Un homme de bonne moralité peut avoir des opinions fausses ; un homme peu recommandable peut prêcher la vérité, et même s’il n’y croit pas.

 

C’est certainement une belle harmonie quand le faire et le dire vont ensemble, et je ne peux nier que les paroles ont plus d’autorité et sont plus efficaces quand elles sont suivies par des actes.

 

[…] Il me semble apercevoir, dans les écrits des Anciens, que celui qui dit ce qu’il pense le fait avec bien plus de force que celui qui prend la pose. […] Je ne lis jamais un auteur, et surtout ceux qui traitent des vertus et des actes, sans chercher avec une certaine curiosité à savoir qui il a été.

Michel de MontaigneEssais (1595), Livre II – Chapitre XXXI