« Songe aux têtes de mort qui se ressemblent toutes »

Va ! tu me fais pitié, triste martyr d’amour.

 

La vie est un éclair, la beauté dure un jour !

 

Songe aux têtes de mort qui se ressemblent toutes.

François Coppée (1842-1908) – À un amant