« C’est en vain qu’on cherche au loin le bonheur quand on oublie de le cultiver en soi-même »

« C’est en vain qu’on cherche au loin son bonheur quand on oublie de le cultiver en soi-même, car il a beau venir du dehors, il ne peut se rendre sensible qu’autant qu’il trouve au dedans une âme propre à le goûter. »

Jean-Jacques Rousseau – Lettres sur le bonheur, « Le bonheur du sage » (1756)