« Les États n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts »

L’Angleterre n’a pas d’amis ou d’ennemis permanents ; elle n’a que des intérêts permanents.

 

« We have no eternal allies, and we have no perpetual enemies. Our interests are eternal and perpetual, and those interests it is our duty to follow. »

Henry John Temple, Lord Palmerston, Speech to the House of Commons (1848).

Les États n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts.

 

« Un grand pays n’a pas d’amis. Les hommes peuvent avoir des amis, pas les hommes d’État. »

Charles de GaulleExtrait d’un entretien au magazine Paris Match, le 9 décembre 1967  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s