Un commentaire

  1. Pour Thierry :
    Comme là où il y a du singe, il y a de la singerie, dans notre monde des hominidés, les hommeries terminent en omelettes. Sachant qu’on ne peut en faire sans casser les œufs, dégustons-la avec délectation sans trop se poser la question, car carpe diem ….

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s