« On ne peut trouver de poésie nulle part, quand on n’en porte pas en soi »

On a fort bien dit :  » […] ce n’est pas dans le poème que manque alors la poésie, c’est dans notre imagination, ou plutôt dans notre cœur. » (Charles Nodier)

Et en effet on ne peut trouver de poésie nulle part, quand on n’en porte pas en soi.

Joseph Joubert (1754-1824) – Journal intime (20 décembre 1813)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s