« Le commencement de bien vivre, c’est de bien écouter »

[…] l’imagination doit être exercée concurremment avec la mémoire. De cette manière nous acquerrons un mérite qui ne sera ni d’apparat ni d’emprunt, mais qui nous sera entièrement personnel, parce qu’il s’appuiera sur une solide philosophie et parce que nous nous serons bien convaincus que le commencement de bien vivre, c’est de bien écouter.  

Plutarque (c. 46-125) – Comment il faut écouter

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s