« L’homme est un monstre d’incohérence »

[…] chacun de nous est un monstre d’incohérence […]

L’homme ne paraît conséquent que lorsqu’il s’est arrangé pour la galerie.

Les caractères qui se tiennent n’existent qu’au théâtre et dans les romans.

Henry de MontherlantLa Rose de sable (1968)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s