« Mal pense qui ne repense »

Mal pense qui ne repense.

Adage faussement attribué au roi Jean II Le Bon (1319-1364). Il provient en réalité de la compilation des Adages françois (1557) de Jean Le Bon, dit l’Hétropolitain, médecin du cardinal de Guise

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s