« De toutes les dispositions de l’esprit, l’ironie est la moins intelligente »

[…] remarquez bien : c’est soi-même encore toujours qu’on préfère et qu’on célèbre chez les autres.

Chaque critique, dans les types favoris qu’il ramène, ne fait que sa propre apothéose.

Gardons-nous de l’ironie en jugeant. De toutes les dispositions de l’esprit, l’ironie est la moins intelligente.

Il y a longtemps que je le pense. Dans les critiques que nous faisons, nous jugeons encore moins les autres que nous ne nous jugeons nous-mêmes.

Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869) – Mes poisons (1926)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s