« Dis-moi ce que tu relis, je te dirai qui tu es »

« Dis-moi ce que tu lis, je te dirai qui tu es ». Il est vrai, mais je te connaîtrai mieux si tu me dis ce que tu relis.

J’ai pensé quelquefois que ces mémoires intérieurs trouveraient peut-être un fil conducteur dans les lectures jamais abandonnées au cours de ma vie, et toujours reprises, fût-ce à de longs intervalles.

François MauriacMémoires intérieurs (1959)


Ce qui importe, ce n’est pas de lire mais de relire.

« Además no importa leer sino releer »

Jorge Luis BorgesUtopía de un hombre que está cansado (1975)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s