« L’homme est immortel, son salut est dans l’autre vie. L’État n’a pas d’immortalité, son salut est maintenant ou jamais. »

L’homme est immortel, son salut est dans l’autre vie. L’État n’a pas d’immortalité, son salut est maintenant ou jamais.

Armand Jean du Plessis de Richelieu, dit le cardinal de RichelieuLettres, instructions diplomatiques et papiers d’État (1629)


Dieu n’a pas voulu laisser la vengeance ès mains des particuliers, parce que sous ce prétexte chacun eût exercé ses passions et eût troublé la paix publique.

D’autre part, il l’a mise ès mains des rois et magistrats, selon les règles qu’il en a prescrites, parce que sans l’exemple et le châtiment il n’y a point d’injustice et de violence qui ne se commis impunément au préjudice du repos public.

Le salut des hommes s’opère définitivement en l’autre monde, et partant ce n’est point merveilles si Dieu veut que les particuliers lui remettent la vengeance des injures qu’il châtie par ses jugements en l’éternité.

Les États n’ont point de subsistance après ce monde, leur salut est présent ou nul, et, partant, les châtiments nécessaires à leur subsistance ne peuvent être remis ; mais ils doivent être présents.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s