« Les hommes ne retrouveront le sens du sacré qu’après avoir traversé tout le champ du tragique »

Les hommes ne retrouveront le sens du sacré qu’après avoir traversé tout le champ du tragique.

Raymond AbellioLa Fosse de Babel (1962)


Vous écrivez environ un livre tous les dix ans. Il enferme chaque fois une étape de votre évolution intérieure. Il me semble cette fois-ci que votre inspiration s’est radicalement transformée : elle admet l’espoir.

Les hommes ne retrouveront le sens du sacré qu’après avoir traversé tout le champ du tragique. Selon les lois de la structure absolue, destruction signifie aussi renaissance. Pour moi, je crois que la douleur, l’épreuve du feu, c’est le foudroiement de Babel, de cette part inférieure de nous-mêmes dont la désintégration conduit à toujours plus de conscience, c’est-à-dire à plus de lumière.

Entretien dans le journal « Le Monde » (1962)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s