« La révolution est une lutte contre tout ce qui fait obstacle à la vie »

On ne peut pas être un révolutionnaire si l’on n’aime pas la vie. […] La révolution est une lutte contre tout ce qui fait obstacle à la vie. Elle n’a de sens que comme moyen ; si la fin poursuivie est vaine, le moyen perd sa valeur. D’une manière générale, rien n’a de valeur dès lors que la vie humaine n’en a pas. 

Simone WeilŒuvres complètes, volume II, Écrits historiques et politiques (Gallimard, 1988)