Les territoires conquis de l’islamisme

Comment des réseaux islamistes sont-ils parvenus à constituer des enclaves au cœur des quartiers populaires ? Comment des foyers idéologiques et institutionnels situés au Moyen-Orient arabe et au Maghreb ont-ils pu y diffuser avec succès leurs conceptions de l’islam ?

D’Aubervilliers à Toulouse, d’Argenteuil à Champigny, Mantes-la-Jolie ou encore Molenbeek (Belgique), cet ouvrage étudie les stratégies et les pratiques des réseaux islamistes. Il documente précisément le maillage de l’espace local qui, des lieux de culte à ceux de loisir et d’activités professionnelles, aboutit à la constitution de « territoires d’islam » en rupture avec la société française. Traçant la cartographie de cette géographie islamiste du pouvoir, les auteurs révèlent ses croisements, ses nœuds de communication, ainsi que les flux idéologiques, économiques et interpersonnels qui la traversent. Au centre de cette analyse, la prison offre un prisme exceptionnel et apparaît plus que jamais comme l’endroit où s’élaborent les nouvelles doctrines de l’islamisme.

Bernard Rougier est professeur des universités à Paris 3/ Sorbonne-Nouvelle, membre senior de l’Institut Universitaire de France et directeur du Centre des études arabes et orientales. Il est notamment l’auteur aux Puf du Jihad au quotidien (2004, trad. Harvard University Press, 2007), Qu’est-ce que le salafisme ? (dir., 2008), L’Oumma en fragments (2011, trad. Princeton University Press, 2015) et L’Égypte en révolutions (dir., avec S. Lacroix, 2015).