Les juges de la deuxième chance

Les JAP, juges d’application des peines, sont des magistrats souvent incompris et critiqués : on les accuse de relâcher des criminels, de négliger les victimes et d’éviter la prison à des délinquants parfois récidivistes.

Pourtant, la loi prévoit que les peines de prison des condamnés soient aménagées pour prévenir la récidive et favoriser leur future réinsertion. C’est la mission des JAP.  

En fonction de la personnalité et de l’évolution de chacun, ils décideront de les faire sortir de prison ou de leur éviter d’y entrer sous certaines conditions.  À Châteauroux, Stéphanie Lochon-Dallet à la lourde tâche de décider si la demande de libération conditionnelle de Jean-Claude Romand qui a tué toute sa famille il y a 25 ans doit être acceptée.  À Grenoble, deux autres JAP, Céline Roccaro et Nathalie Vittini prennent tous les jours des décisions à risque avec des pédophiles, des voleurs ou de simples dealers,  À Gap, Denis Weisbusch est confronté à la délinquance au quotidien dont il doit mesurer sans cesse la dangerosité.

Au-delà des à priori et des critiques, ces juges de la seconde chance nous font découvrir au jour le jour l’exercice d’un métier difficile et sous tension qu’ils font par vocation.

réalisé par : Pierre Rancé, Olivier Pighetti (France 5)  -> Voir sur Rutube

Débat :

Souvent accusés de relâcher des criminels, de négliger les victimes et d’éviter la prison à des délinquants parfois récidivistes, les juges d’application des peines sont souvent critiqués. Pourtant, ils sont un rouage indispensable du travail de réinsertion et garants de l’individualisation des peines.

Sur le plateau, certains d’entre eux acceptent de témoigner des motivations qui les animent au quotidien, mais aussi des difficultés, nombreuses, qu’ils rencontrent dans l’exercice de leur fonction.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s