Dans la maison centrale d’Ensisheim, la prison des tueurs en série

La centrale pénitentiaire d’Ensisheim abrite les criminels les plus connus de France : Guy Georges, Michel Fourniret ou encore Francis Heaulme… La journaliste Patricia Tourancheau a pu y passer deux jours. Reportage sous haute surveillance.

Les autorisations accordées à des journalistes par l’administration pénitentiaire sont exceptionnelles. Patricia Tourancheau a publié dans L’Obs, au début de l’été dernier, son reportage dans la maison centrale d’Ensisheim, où sont regroupés les détenus condamnés aux peines les plus lourdes. Parmi eux, la plupart des tueurs en série français, comme Guy Georges, Michel Fourniret ou encore Francis Heaulme.

Quelles sont les conditions de détention de ces tueurs sous haute surveillance ? Quelles sont leurs relations avec les autres détenus ? Quelle est leur vie quotidienne ? Comment le directeur de cette maison centrale qui emploie aussi 25 femmes, surveillantes de l’administration pénitentiaire, fait-il fonctionner cette micro société qui prend parfois des allures de cocotte-minute ?

Ensisheim, la prison des longues peines

La prison d’Ensisheim est une vieille centrale pénitentiaire de la petite ville d’Ensisheim, en Alsace, créée en 1811 par Napoléon. Aujourd’hui, elle accueille les « longues peines », c’est-à-dire les criminels les plus tristement célèbres parmi lesquels Michel Fourniret, le tueur de l’Est parisien Guy Georges ou encore Francis Heaulme. Tous, ici, sont enfermés pour assassinats, tentatives, viols ou violences sexuelles. Ils sont 188, dont 44 condamnés à perpétuité, 34 à trente ans de prison, 57 à plus de vingt ans de prison. La journaliste Patricia Tourancheau a obtenu l’autorisation d’y effectuer un reportage inédit, sous haute surveillance, publié dans le magazine L’Obs cet été.

Nos invités

Patricia Tourancheau, journaliste. Elle a réalisé un reportage dans la prison d’Ensisheim publié dans le magazine L’Obs du 16 juillet 2015 ; Aude Siméon, professeure de français, elle enseigne dans les prisons. Elle a publié le livre Prof chez les taulards (Editions Glyphe – 2012).

Source : RTL


documnt1_01 document4_01

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s